nantissement d'assurance vie et prêt immobilier

Nantissement d’assurance vie pour garantir un prêt immobilier : comment ça marche ?

L’obtention d’un prêt immobilier repose sur différents critères que l’emprunteur doit remplir et justifier, afin d’obtenir la confiance de la banque. À l’instar de l’hypothèque, l’assurance vie peut servir de garantie pour un crédit immobilier par le biais du nantissement. Pour cela, il faut un accord écrit et signé par l’emprunteur, le prêteur et l’assureur. Sinon, le créancier et le débiteur peuvent conclure un avenant au contrat, puis en notifier l’assureur.

Généralité sur le nantissement d’assurance vie

Le nantissement se définit comme étant une sûreté ou une garantie permettant au créancier de saisir les biens nantis en cas d’impayés à l’échéance du prêt. La somme garantie et le montant nanti doivent être dûment mentionnés dans la convention de nantissement. Bien que ce processus de garantie de prêt convienne à l’assurance vie, il est le plus souvent utilisé pour l’épargne, les actions d’entreprise et les fonds de commerce. Cela revient à dire que le nantissement porte uniquement sur des biens immatériels.

Le nantissement est une garantie peu coûteuse, car il permet de faire des économies sur les frais de garantie et d’éviter de souscrire une assurance emprunteur. Le nantissement permet de dépasser le taux d’endettement général de 35 %. Par ailleurs, nantir son assurance vie permet au prêteur de maintenir et de faire fructifier son épargne. La cessation du nantissement de l’assurance vie est gratuite, sinon à des frais relativement moindres, et s’applique au moment du remboursement ou à l’échéance du prêt immobilier.

Fonctionnement du nantissement d’assurance vie

Le capital de l’assurance vie est indisponible pendant toute la durée du nantissement. Il en est de même pour toutes les sommes futures qui y seront versées. De ce fait, il vaut mieux procéder à un nantissement partiel de l’assurance vie. Non seulement c’est plus prudent, mais l’assuré peut toujours procéder à des rachats d’assurance. Si jamais le titulaire du contrat décède avant la fin du remboursement de son crédit immobilier, le montant du prêt sera, en principe, déduit du contrat d’assurance vie nanti. Le reste est accordé aux ayants droit. Dans ce cas, le rachat de l’assurance vie par l’organisme prêteur est partiel.

Le délai légal pour recevoir une attestation de mainlevée du nantissement d’assurance vie est généralement compris entre 2 et 3 mois. Le souscripteur d’une assurance vie peut nantir son contrat pour garantir le prêt immobilier d’une tierce personne. À noter que le nantissement d’une assurance vie ne prend effet que si le bénéficiaire a donné son accord. Quoi qu’il en soit une assurance vie investie en unités de compte représente plus de risques pour le créancier. C’est pourquoi les établissements de crédit pratiquent généralement une décote de 30 à 50 % sur la somme nantie pour prévenir les pertes en cas de baisse des variables. En revanche, un contrat d’assurance vie en fonds en euro est moins risqué. Dans ce cas, la probabilité d’obtenir un prêt immobilier à la hauteur du montant total de l’assurance vie nantie est plus importante.

Demande de nantissement d’une assurance vie

Le contrat de nantissement d’une assurance vie est conclu lors du montage du dossier de prêt immobilier. Le document est réalisé en trois exemplaires originaux dont un pour chaque partie prenante. L’emprunteur peut donner le contrat d’assurance vie original à son créancier ou le garder et le désigner formellement comme étant le principal bénéficiaire de l’assurance jusqu’à la fin du prêt.

En outre, il est tout à fait possible de négocier les clauses du nantissement en question avec son établissement de crédit. La réalisation d’une convention de nantissement d’assurance vie pour assurer un prêt immobilier ne nécessite pas obligatoirement la présence d’un notaire. Le créancier peut être, ou non, l’établissement d’assurance vie de l’emprunteur.

Le nantissement de son assurance est une aubaine pour obtenir un prêt immobilier sans apport personnel.

Logement abordable

Logement abordable (schl) : de quoi s’agit-il exactement ?

Il est souvent difficile de trouver un logement confortable dans un pays étranger. La difficulté est plus grande dans la mesure où vous disposez d’un budget assez restreint. Heureusement, il existe des alternatives pour trouver des subventions, afin de profiter d’une habitation avec des conditions acceptables. À cet effet, l’État canadien a créé une société spécifique pour faciliter l’accès au logement, qui est la SCHL. Beaucoup ne connaissent pas encore les conditions pour bénéficier d’un logement abordable. Ainsi, à travers cet article, nous présenterons la SCHL et les avantages qu’elle peut offrir.

Lire la suite
Foire aux questions sur la location meublée

Foire aux questions sur la location meublée

Le choix d’un appartement de location est parfois difficile et engendre beaucoup de dépenses. En effet, à part les frais de location, il faut également penser aux dépenses liées au transport. Pour pallier certaines dépenses importantes, il est conseillé d’opter pour la location meublée.

Qu’est-ce qu’une location meublée ?

La location entièrement meublée comprend généralement tous les appareils électroménagers (cuisinière, réfrigérateur-congélateur, machine à laver) et le mobilier de base (canapé, table à manger et chaises, lits, armoires, etc.). Certaines locations comprennent également des éléments de cuisine et de salle de bains, tels que l’aspirateur, la vaisselle, les couverts et les articles électroniques.

Ce type de location facilite amplement l’aménagement, car vous n’aurez qu’à emballer vos effets personnels, ce qui vous fournira un gain de temps et d’argent. Une propriété entièrement meublée attire généralement les jeunes professionnels, les étudiants ou les personnes qui veulent un service de location à court terme. En somme, la location meublée vous épargne différents soucis.

Comment protéger votre investissement pour une location meublée ?

Pour protéger votre investissement, il vous faudra augmenter le montant de votre loyer. Vous devez y inclure le coût de l’aménagement de la propriété ainsi que le dépôt de garantie. Cela vous couvrira davantage en cas de dommages.

L’un des moyens les plus efficaces de protéger votre investissement en location meublée est de bien choisir votre locataire. Pour cela, vérifiez si ses revenus peuvent supporter le loyer sans avoir des risques d’impayés. Veillez également à ce que le dossier du locataire soit éligible aux différentes garanties auxquelles vous voulez souscrire.

Mettez aussi en place une garantie de loyers impayés. Celle-ci permettra la prise en charge des loyers et des charges impayés, le mobilier endommagé, ou encore les éventuels frais liés aux procédures en cas de litige devant les tribunaux.

Quels dispositifs fiscaux pour une location meublée ?

Malgré le fait qu’il soit un bien immobilier, la location meublée ne relève pas des revenus fonciers, mais Bénéfices Industriels et Commerciaux ou BIC, ce qui implique un régime fiscal différent. La fiscalité immobilière liée à la location meublée procure divers avantages tels qu’un abattement, des déductions et des exonérations fiscales.

Si vous envisagez d’investir en LMNP dans le neuf, vous êtes automatiquement soumis au régime micro-BIC. Pour cela, il faudra que vos recettes locatives n’excèdent pas 72 600 € en un an. En termes de fiscalité, cette option est assez avantageuse, car si les recettes restent à 72 600 € par an, vous bénéficierez d’un abattement de 50 %.

Comment bien choisir un appartement meublé pour une location ?

Comme la location d’une maison ou d’un appartement meublé coûte souvent plus cher que celle d’un appartement vide, il est important de tenir compte des critères suivants :

Les types de meubles existants

Même s’ils comprennent tous des meubles et des appareils électroménagers, les appartements meublés ne sont pas tous pareils. Certains d’entre eux ne comprennent que le nécessaire, comme des lits, des canapés et des armoires de cuisine, tandis que d’autres sont impeccablement décorés avec des tapis, des lampes et d’autres accessoires.

Certaines personnes préfèrent obtenir un appartement avec seulement l’essentiel afin de pouvoir y ajouter leur touche personnelle, tandis que d’autres souhaitent tout avoir sans se soucier de la déco personnelle.

La qualité du mobilier

Jetez un œil au matelas, vérifiez les ressorts du canapé, les chaises pour voir si elles ne vacillent pas et les appareils électroménagers, s’ils fonctionnent correctement. Si vous aimez l’appartement, mais que certains meubles ne vous plaisent pas, parlez-en au propriétaire et demandez-lui s’il est prêt à les remplacer ou à les réparer.

Autorisation des animaux domestiques

Si vous avez un animal de compagnie ou si vous envisagez d’en avoir un, c’est une question à laquelle vous devez absolument réfléchir. Avant d’opter pour une location meublée, renseignez-vous si le propriétaire accepte les animaux de compagnie.

ordinateur

Site web pour agence immobilière : comment mettre en place une stratégie de référencement efficace ?

Êtes-vous un professionnel dans le domaine de l’immobilier et souhaiteriez-vous augmenter votre chiffre d’affaires ? Créez votre propre site web ; vous aurez ainsi une plus grande visibilité et obtenir plus d’audiences. Mais comment s’en assurer ? Vous devriez mettre en place une bonne stratégie de référencement et voici quelques astuces pour vous aider.

Les types de référencement immobilier

Pour améliorer le positionnement de votre site, vous avez le choix entre deux options. Tout d’abord, vous avez le référencement naturel immobilier où votre site sera positionné selon les « avis » des moteurs de recherche. Vous avez ensuite le référencement payant immobilier où vous devez payer une certaine somme pour apparaître dans la 1re page des recherches effectuées sur Google.

Les points à revoir pour la stratégie de référencement naturel

Le contenu

La stratégie de contenu peut être utilisée pour améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche. Vous devriez alors produire des articles de blogs et des livres blancs, ou diffuser une newsletter. Veillez à partager des informations pertinentes, dans le domaine de l’immobilier, et utilisez des propos accrocheurs et intéressants.

Les mots clés

Pour bien choisir les mots clés à utiliser, vous devriez bien déterminer les demandes de vos clients. Définissez ensuite des mots clés en liaisons avec votre activité. Par ailleurs, ces mots clés doivent être populaires sur internet et correspondre à des recherches précises. Pensez aussi à les placer dans vos pages, de manière stratégique. Si le calibrage est bien respecté, vous serez indexé dans les bases de données de Google et auprès des autres moteurs de recherche.

Les techniques SEO

Vous devez optimiser votre site auprès des moteurs de recherche à l’aide des techniques appelées SEO. Commencez par placer vos pages sur des demandes localisées c’est-à-dire que vous devez mentionner une localité précise, suivant votre activité (exemple : agence immobilière à Boulogne). Vous réduisez ainsi votre concurrence. Mais vous pouvez aussi jouer sur les requêtes en longue traîne. Vous devez simplement vous baser sur les questions des internautes et leurs comportements.

Vous pouvez aussi modifier les aspects plus techniques de votre site. Améliorez vos méta-description et créez un fichier « sitemap ». De cette manière, vous améliorerez la navigation de vos visiteurs. De même, veillez à ce que le « responsive design » soit bien respecté. Et vous devez en faire de même pour le maillage interne et externe.

Les réseaux sociaux

Vous devez également bien gérer le contenu de vos publications. Il en va de même pour toutes vos interactions sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, etc. Pour cela, vous pouvez créer des campagnes optimisées sur les réseaux, tout comme vous pouvez établir un calendrier de médias. Insistez sur le « community management ». Enfin, vous inscrire sur « Google My Business » est aussi un bon moyen pour vous faire connaître. Cela vous aidera à vous référencer sur les demandes géolocalisées.

Le référencement de votre site web par une agence spécialisée

Si vous n’avez pas une bonne connaissance des techniques SEO, il vaut mieux confier le référencement à une agence spécialisée comme LINKEO, à Tours, que vous pouvez solliciter avec de grands avantages car elle dispose d’agents expérimentés capables d’optimiser votre site. Il faut savoir aussi que le tarif varie d’un prestataire à un autre, mais en général vous devez payer environ 300 €/mois.

En bref, le référencement se base sur quelques critères comme les mots clés, le contenu, et certains autres facteurs. Mais vous devez également revoir l’aspect technique de votre site. Enfin, si vous ne disposez pas de compétences en SEO, c’est mieux de faire appel à une agence spécialisée en digital. Elle vous fournira des outils adéquats pour optimiser votre site web.

crowfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est-il si intéressant que ça?

Acquérir un bien immobilier n’est pas une chose aisée. Afin d’aider ceux dans le besoin, le crowdfundingimmobilier, une nouvelle technique qui combine la gestion financière et le monde virtuel de l’internet, a été mis en place. Il s’agit d’une tactique permettant de financer un projet immobilier, ou de s’acquitter d’un bien immobilier sur une plateforme en ligne. Nombreux sont les particuliers qui adoptent cette méthode, mais est-ce vraiment si intéressant ? Ci-dessous la réponse.

Le crowdfunding immobilier : comment ça marche ?

La plateforme decrowdfunding rassemble deux principaux individus qui vont jouer chacun un rôle crucial dans le fonctionnement de ce système. Il y a le porteur de projet, d’une part, puis, l’investisseur (un ingénieur financier), préteur de fond, de l’autre part. Dans cette catégorie, vous trouverez des établissements comme WEXIA FINANCES INTERNATIONAL.

Le porteur de projet va chercher à financer une partie de ses plans dans cette communauté virtuelle. Il bénéficiera de l’aide de plusieurs investisseurs particuliers qui lui prêteront de l’argent pour une période assez courte de 6 à 24 mois. Le remboursement de leurs capitaux se fera à une date fixe, avec éventuellement des bonus en guise de bénéfices. Cette technique est utilisée pour le financement de différentes opérations immobilières, comme les constructions de maison, la rénovation des biens immobiliers après un état des lieux, le viager ou la location.

Le promoteur immobilier sera lui-même, de ce fait, le gestionnaire de son avoir et agira comme un professionnel de la finance. Il gardera la maîtrise de sa trésorerie, afin de conserver la possibilité de recourir à un prêt au niveau de sa banque. La banque n’offre de crédit que si l’on est en possession d’un capital d’investissement de 10 à 15 % minimum et une limite s’impose encore sur le fonctionnement de cette opération.

D’ailleurs, quelques risques sont à considérer, méditer et étudier longuement pour mener à bien vos projets de financement :

  • Des retards ou une mauvaise exécution des prestataires peuvent être observés ;
  • Des coûts supplémentaires ;
  • Un manque d’acquéreurs.

Ces situations peuvent freiner le tableau de réalisation des projets, de la trésorerie du promoteur, ainsi que sa croissance sur la durée.

Le crowdfunding immobilier :quels avantages ?

Les plateformes de crowdfunding immobilier sélectionnent les programmes immobiliers proposés par les porteurs de projets. Elles analysent les capacités financières de ces derniers, vérifient s’ils détiennent déjà un permis de construire sur un terrain en lotissement ou non, s’il y a une garantie d’achèvement des travaux. Celles-ci accordent également une certaine attention sur les formes juridiques adoptées par le promoteur. De par ce système de crowdfunding immobilier, les investisseurs seront donc en face des programmes immobiliers les plus pertinents, les informations étant minutieusement sélectionnées au préalable.

Avec cette technique, vous pouvez également bénéficier d’un investissement à court terme, souple et rentable. Le rendement proposé par les offres est très attractif, à raison de 8 à 12 % par an, avant impôts. L’investissement dans ces crowdfunding immobiliers n’ont d’ailleurs pas forcément besoin d’immobilisation de sommes importantes. Ainsi, plusieurs investisseurs peuvent y souscrire, sachant qu’un investissement minimal pour le placement proposant la même rentabilité est nettement plus élevé.

Le crowdfunding immobilier peut également servir pour financer l’économie réelle. Initialement réservée aux professionnels avertis et fortunés, cette opportunité est maintenant disponible pour les investisseurs à revenus modestes, moins enlevés. Ainsi, ce système est un autre visage de l’économie réelle. Pensez donc à en profiter et à investir à l’avenir pour devenir rapidement propriétaire d’un bien immobilier. En cas de besoin, n’hésitez pas à demander conseil à un expert financier pour éviter les faux pas. 

Comment se déroule un état des lieux immobilier ?

Comment se déroule un état des lieux immobilier ?

L’état des lieux concerne généralement les logements en location. Cette opération doit se faire avant la remise des clés, le jour de la prise de possession des lieux du locataire. Bien qu’on pense que les logements en location sont tous décents, ils ne sont pas forcément à l’état neuf. L’état des lieux est donc un moyen de connaître les différents détails sur l’ensemble du bien comme le fonctionnement du courant électrique, l’assainissement, etc. Comment se déroule cette opération ? Suivez notre guide pour plus d’informations.

Les différents types d’états des lieux

D’abord, il y a l’état des lieux d’entrée, qui consiste à faire la visite du logement. Le locataire et le propriétaire font le tour de la maison pour déterminer l’état général de cette dernière. C’est le moment où le locataire reçoit les clés pour y emménager. Cette étape est importante pour se préparer en cas de litige. Vous aurez la preuve, grâce à cette opération, que vous offrez un logement décent pour vos futurs locataires. Ensuite, il y a l’état des lieux de sortie qui permet de déterminer les modifications nécessaires par rapport à l’état général du logement et des équipements. L’objectif est de faire un constat rapide pour lister les différents travaux à faire, si nécessaire. Cette étape nécessite l’intervention d’un huissier de la justice puisque le propriétaire a le droit de porter plainte si la maison a subi des dégradations par le locataire. En gros, ce sont des documents indispensables dans un contrat de location.

Le déroulement d’un état des lieux immobilier

D’après la loi, faire un état des lieux est obligatoire. N’empêche, l’absence de ce document n’exclut pas la validation du contrat de location. Le locataire et le propriétaire peuvent se mettre d’accord sur l’état des lieux sans passer par les différentes étapes requises. Mais, si c’est nécessaire, il faut que le document soit signé par les deux parties. Pour rester serein, voici les éléments qui doivent figurer dans le document :

– L’état des lieux choisi.

– La date de l’opération ;

– L’adresse du propriétaire ;

– L’adresse du logement ;

– Le nombre de clés ;

– La description de chaque pièce de la maison ;

– Les noms des deux parties concernées.

Lors du déroulement de l’état des lieux, il faut commencer par le plus simple. Les deux parties viennent dans le logement à louer pour faire un constat. Ils peuvent émettre des commentaires s’ils le veulent. Si l’une des parties ne peut pas y assister, il y a une autre alternative. En effet, il est possible de faire appel à une agence de gestion locative. En effet, un agent immobilier pourra réaliser l’état des lieux. D’après la loi, le locataire ne doit payer que 3 euros par m² et c’est le propriétaire qui s’occupe de payer les coûts de cette intervention. L’autre option consiste à faire appel à un huissier de justice. Il pourra faire l’état des lieux comme un agent immobilier, mais se focalise plus sur le plan juridique. En effet, son intervention offre la possibilité d’appliquer la loi en cas de litige. Dans cette situation, les deux parties peuvent envoyer une lettre au conciliateur ou la commission départementale de conciliation pour fournir des preuves sur certains éléments à réparer. Si les deux parties ne trouvent pas un accord, l’affaire peut continuer au tribunal sous les ordres de la saisine du greffe de tribunal.

Informations nécessaires sur l’état des lieux

Après avoir effectué l’état des lieux d’entrée, le locataire a la possibilité de faire des modifications dans les 10 jours qui suivent l’opération. Toutefois, il doit informer le propriétaire avant de réaliser les travaux nécessaires. Il lui faudra également envoyer une lettre comprenant les détails des dommages, avec les documents qui certifient l’état des lieux auparavant.

Comment choisir un terrain en lotissement : le guide pratique

Comment choisir un terrain en lotissement : le guide pratique

Les opérations immobilières sont des affaires courantes dans les réseaux de professionnels, mais peuvent être « le projet du siècle » pour les particuliers. Vous êtes sur le point de construire la maison de vos rêves, mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations avant de poser la première pierre ? Cet article est pour vous. Retrouvez à travers ces quelques lignes, des conseils pour franchir le premier pas : la recherche du terrain.

Pourquoi choisir un terrain en lotissement ?

Un terrain en lotissement est constitué de plusieurs parcelles « prêtes à construire ». Le terrain est borné et viabilisé. Les futurs propriétaires n’auront donc plus besoin de réaliser des travaux de raccordement aux réseaux d’eau potable, de gaz et d’électricité. Le système d’évacuation des eaux usées est également fonctionnel. En investissant dans un terrain en lotissement, soyez certain d’aménager une parcelle entièrement constructible ! Vous serez dispensé des frais d’études de faisabilité du projet, ou encore moins des études d’impact sur l’environnement. Votre seule préoccupation sera le suivi des travaux de construction, allant de la pose des fondations aux finitions. Sachez qu’un terrain en lotissement peut également coûter moins cher qu’une parcelle indépendante (sur terrain non-constructible ou à la suite d’une démolition).

Les critères de choix d’un terrain en lotissement

La première offre qui arrive sous vos yeux n’est pas forcément la bonne. D’autant plus qu’il s’agit pour vous d’un projet de grande envergure, permettez-vous au moins d’avoir l’embarras du choix.

– Le premier critère de choix est le rapport prix-emplacement. Un terrain situé en pleine ville est souvent beaucoup plus cher qu’un terrain en banlieue ou en milieu rural. Faites une comparaison des prix et déclinez les offres qui ne proposent pas de bons rapports prix-emplacement.

– L’accessibilité du terrain est le deuxième critère de choix. Le terrain est-il en bord de la route ou en deuxième plan ? La parcelle que vous avez choisie est-elle située à l’entrée du lotissement ou au beau milieu du puzzle ? L’accessibilité est importante puisqu’elle va déterminer vos habitudes quotidiennes. Une parcelle installée au bord de la route va également vous permettre de réaliser des activités commerciales (magasin, restaurants et autres).

– En troisième place, soyez attentif à l’exposition de la parcelle. Si le lotissement est sur un terrain en pente, n’hésitez pas à choisir la parcelle la plus haute. Cela vous permettra de bénéficier d’une vue imprenable sur le paysage. L’exposition concerne aussi l’orientation de la future construction par rapport à la lumière du jour, au vent, ainsi qu’aux éventuelles nuisances du voisinage.

Comment trouver et choisir un terrain en lotissement ?

Dans le marché immobilier, les demandes ne sont pas proportionnelles aux offres. Il n’est donc pas facile de trouver le terrain qui correspond exactement à toutes vos attentes. Vous devez renoncer à quelques caprices, ne serait-ce que la proximité des magasins, ou encore la vue panoramique dont vous rêvez tant. Pour trouver des lotissements de qualité, référez-vous à un promoteur immobilier ! Ce professionnel est l’intermédiaire le mieux placé pour relier les offres existantes aux demandes. Vous trouverez des courtiers près de chez vous dans les pages jaunes.

Vous souhaitez construire une maison sur un terrain en lotissement en Martinique ? Le GROUPE PHOENIX est le prestataire qu’il vous faut pour mettre le projet sur les rails. Son équipe de promoteurs immobiliers saura vous accompagner dans les étapes de recherche et de négociation du terrain. Vous pouvez aussi lui confier la sélection des entreprises de construction, l’élaboration des documents administratifs et techniques ainsi que la coordination du chantier. Rendez-vous sur son site internet pour obtenir de plus amples informations. Vous pouvez également appeler le GROUPE PHOENIX au 09 70 35 14 48.

Tour d’horizon sur la loi Pinel 2023

Tour d’horizon sur la loi Pinel 2023

À titre d’information, il devient impossible de profiter d’une défiscalisation à taux plein via la loi Pinel à compter de 2023. En effet, les réductions d’impôt diminueront après 2022. Plafonds de ressources et de loyers, nouveaux critères d’éligibilité, changements… Dans cet article, on va tout vous expliquer sur la loi Pinel 2023.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La loi Pinel 2023 est également connue sous l’appellation de loi Pinel plus ou Super Pinel. Il s’agit d’un dispositif d’investissement locatif permettant de prendre en compte la réduction fiscale lors de l’achat d’un bien ancien rénové ou d’un bien neuf en location. Cette loi a été mise en place par la loi de finances de 2015 et est accessible à tous les français souhaitant favoriser l’investissement immobilier. Cependant, l’investisseur doit impérativement louer son bien pour une durée comprise entre 6 et 12 ans.

Loi Pinel 2023 : quels sont les changements ?

Nous devons nous attendre aux changements apportés à la nouvelle loi Pinel 2023 :

L’application de la RE2020

La loi Pinel plus prend en compte les objectifs de neutralité carbone de 2050. Elle favorise également la construction de lieux d’habitation :

  • Moins énergivores et utilisant des énergies propres ou moins carbonées ;
  • Construits avec des matériaux biosourcés ;
  • Nécessitant moins de climatisation lors de la saison estivale.

En outre, la loi Pinel 2023 propose une réduction d’environ 30 % des besoins en énergies non-fossiles des programmes neufs.

La possession d’un espace extérieur

La loi Pinel 2023 oblige tous les logements à disposer d’un espace extérieur, comme le balcon, le jardin, la terrasse ou encore la loggia. Ce dispositif permet aussi de mettre en place un immobilier plus respectueux de l’environnement et des attentes des locataires.

L’amélioration du parc immobilier

La loi Pinel 2023 permet aussi d’apporter des améliorations sur le parc immobilier français, tout en visant l’optimisation de luminosité naturelle dans les logements, notamment dans les appartements à louer. Mais si le propriétaire souhaite rester éligible à ce dispositif d’investissement locatif, ses biens immobiliers de type T3 (ou 3 pièces) doivent disposer d’une double exposition. Cependant, cette obligation ne concerne pas les logements T2 (ou 2 pièces).

Qu’est-ce qui différencie la loi Pinel 2023 de la loi Pinel classique ?

La loi Pinel actuelle est la loi Pinel 2022 (qui est aussi appelée loi Pinel classique). Celle-ci sera bientôt remplacée par la Super Pinel. Quoi qu’il en soit, ce deux lois vont quand même être appliquées durant au moins 2 ans. La loi Pinel 2023 maintient le même principe des avantages fiscaux que la loi Pinel traditionnelle. En revanche, les conditions d’éligibilité connaîtront de grandes évolutions. Voici quelques-unes :

  • Acquérir une nouvelle résidence avec une excellente performance énergétique ;
  • Tenir compte du respect du seuil 2025 du label RE 2020 ;
  • Acheter un appartement ou une maison se situant dans un quartier classé propriété de la mairie.

Par ailleurs, si vous souhaitez bénéficier de la loi Pinel 23023 ou du pinel 2022, il suffit de connaître la date d’achat de votre bien. Pour votre information, les biens immobiliers acquis avant la fin de l’année 2022 profitent de la loi Pinel classique. En ce qui concerne les ressources locataires et les loyers, ils restent toujours les mêmes.

En somme, l’arrivée de la loi Pinel 2023 va changer la donne de l’investissement locatif. En effet, les taux de défiscalisation vont réduire, ce qui signifie que les investisseurs immobiliers doivent dès maintenant favoriser de nouveaux logements possédant une bien meilleure performance énergétique.

Ils doivent également tenir compte des critères de confort supérieurs. L’idéal est donc d’investir avant l’achat de biens immobiliers avant 2023.

Comment notifier votre locataire d'une augmentation de loyer ?

Comment notifier votre locataire d’une augmentation de loyer ?

Lorsque vous arrivez à la fin d’un bail avec votre locataire, vous pouvez envisager d’augmenter le loyer. Il n’est pas rare que les propriétaires le fassent, et c’est légal dans la plupart des États (sauf si votre État a des règles particulières concernant le montant ou la fréquence de l’augmentation du loyer). En France, la loi autorise la révision à la hausse du loyer, une fois par an, si les clauses du bail le permettent.

Cependant, il y a certains points que vous devez considérer avant d’augmenter le loyer. Lisez ce qui suit pour connaître les meilleures façons d’informer votre locataire de l’augmentation de son loyer, afin qu’il ait le temps de décider s’il va renouveler le contrat de location, ou chercher un autre logement.

Vérifier les lois en vigueur avant d’augmenter le loyer

Avant d’augmenter le loyer d’un locataire, vous devez vous conformer aux lois en vigueur, pour vous assurer que vous suivez une procédure correcte. Votre région peut avoir des recommandations particulières concernant le montant ou la fréquence de l’augmentation du loyer, et le moment où vous devez notifier l’augmentation.

La plupart des États n’ont pas de lois fixant des limites à l’augmentation du loyer, mais ils ont des directives sur la manière dont vous devez informer vos locataires sur une future augmentation de loyer, et du moment propice pour le faire. Certains États exigent que vous donniez à votre locataire un certain délai de préavis avant d’augmenter le loyer, par exemple 30 jours. D’autres États n’ont aucune exigence quant au délai de notification d’une augmentation de loyer à votre locataire.

Appliquer un préavis de 30 jours

Le préavis de 30 jours est la façon la plus courante d’informer un locataire d’une augmentation de loyer imminente. De cette façon, votre locataire a suffisamment de temps pour trouver un nouveau logement s’il le souhaite. Votre locataire doit payer le loyer actuel jusqu’à l’expiration de son bail, mais il peut commencer à chercher un nouveau logement. Dans votre avis, vous devez mentionner le montant de l’augmentation et préciser qu’elle est légale selon les lois de votre État.

Poster ou remettre en main propre une copie du bail mettant en avant l’augmentation du loyer

Si vous voulez prévenir votre locataire d’une éventuelle augmentation de loyer, vous pouvez surligner la partie du bail qui concerne le montant du loyer. Ensuite, vous pouvez remettre en main propre ou poster une copie du bail à votre locataire et surligner la partie concernant le loyer. En procédant ainsi, vous informez votre locataire du montant légal du loyer qu’il doit payer. C’est un bon moyen d’informer votre locataire d’une éventuelle augmentation de loyer, mais ce n’est pas aussi officiel que le préavis de 30 jours.

Conserver les informations sur le locataire

Si vous voulez garder une trace de toutes les informations concernant vos locataires, vous pouvez les stocker dans une base de données informatisée. De cette façon, vous pouvez facilement informer tous vos locataires d’une augmentation de loyer. Vous pouvez créer un formulaire qui comprend les détails de l’augmentation, comme le montant et la date d’entrée en vigueur.

Quels que soient les moyens que vous choisissez pour informer votre locataire d’une éventuelle augmentation de loyer, une lettre de notification est nécessaire. Vous rappelez la date prévue de la révision du loyer, celle où la révision prend effet, et le nouveau montant du loyer. Si c’est possible, citez la clause du contrat de bail qui autorise cette augmentation.

Il serait mieux d’envoyer la lettre par voie postale (par courrier recommandé avec accusé de réception) pour attester qu’ils ont bien reçu la notification.

Immobilier : découvrez notre top 5 des villes où investir en France en 2023

Immobilier : découvrez notre top 5 des villes où investir en France en 2023

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Pour vous aider à y voir clair, nous vous présentons le top 5 des villes où investir en France en 2023.

Nantes

Sixième ville française, Nantes se place à la tête du top 5 des villes dans lesquelles vous pouvez vous positionner pour un bon investissement immobilier en 2023. Disposant d’une excellente réputation, cette ville profite d’un aéroport connecté aux autres grandes villes françaises et européennes. Très prisée dans le marché locatif, elle propose également de nombreux projets de développement de transport qui la relie avec Rennes. Ces projets ont pour but de réduire le temps de trajet entre ces deux métropoles régionales tout en augmentant la valeur de l’immobilier du pays, notamment celle de la ville. En plus de sa forte croissance démographique, la ville de Nantes possède aussi une économie solide qui porte haut la valorisation du prix foncier du pays.

Montpellier

Montpellier attire chaque année de plus en plus de visiteurs, touristes et étudiants. Il est considéré comme étant la ville ayant la plus forte croissance du pays. Depuis près de 10 ans, sa population n’a pas cessé d’augmenter, et ce, de manière continue, ce qui donne un accroissement démographique annuel de 1,7 %. Cette croissance continue est notamment justifiée par la progression des trafics et du transport de la ville (construction d’une nouvelle gare TGV) favorisant le développement potentiel de son marché immobilier. De par sa position géographique située au cœur d’une aire urbaine, l’agglomération Montpelliéraine propose également un axe de communication assez important qui relie l’Italie à l’est et l’Espagne à l’ouest.

Strasbourg

Strasbourg compte aujourd’hui près de 280 000 habitants. C’est la troisième position dans notre classement des villes les plus attractives de l’hexagone où il serait intéressant d’investir dans l’immobilier locatif en 2023. Voici les différentes raisons pour lesquelles vous devez vous investir dans cette ville alsacienne :

  • La ville offre un cadre de vie agréable,
  • La ville dispose d’une situation géographique attractive et d’un dynamisme économique intéressant,
  • La ville développe plusieurs projets immobiliers répondant aux besoins et aux demandes de chacun, que ce soit pour les touristes, les étudiants ou les investisseurs immobiliers,
  • La ville bâtit une grande métropole transfrontalière offrant diverses perspectives de développement comme la création d’un plan de développement du réseau de transport entre le pays et l’Allemagne.

Les premiers 5 quartiers où investir à Strasbourg

  • Dans l’hypercentre ou le centre-ville historique,
  • Dans le quartier de l’Orangerie,
  • Dans le quartier de la gare,
  • Dans le quartier Robertsau,
  • Dans le quartier de l’Esplanade.

Rennes

Investir dans l’immobilier locatif à Rennes présente de nombreux avantages. Avec son cadre de vie agréable, Rennes fait partie des meilleures villes françaises où investir en France en 2023. Il se démarque surtout par un dynamisme économique et culturel. De nombreux investisseurs immobiliers, notamment les Parisiens sont ainsi attirés par cette ville française et sa politique immobilière ambitieuse. En outre, le prix d’accession proposé sur le marché immobilier de la ville est accessible à tous les budgets, ce qui permet au marché locatif d’être actif et tendu. Quant à sa démographie, elle est toujours constante depuis la restauration de la LGV entre Rennes et Paris.

Angers

Les 20,8 % de la population de la ville d’Angers sont représentés par des étudiants, ce qui offre un marché locatif très actif. Ainsi, il serait plus intéressant et tentant d’investir dans l’immobilier neuf de la ville l’année à venir. Grâce au développement des grands projets urbains comme l’ouverture de la seconde ligne de tramway, Angers connaît un regain d’attractivité assez conséquent, ce qui conduira également à une croissance démographique exponentielle dans les prochaines années. Pour donner de la valeur à votre investissement immobilier, préférez les surfaces compactes aux surfaces trop importantes.