ordinateur

Site web pour agence immobilière : comment mettre en place une stratégie de référencement efficace ?

Êtes-vous un professionnel dans le domaine de l’immobilier et souhaiteriez-vous augmenter votre chiffre d’affaires ? Créez votre propre site web ; vous aurez ainsi une plus grande visibilité et obtenir plus d’audiences. Mais comment s’en assurer ? Vous devriez mettre en place une bonne stratégie de référencement et voici quelques astuces pour vous aider.

Les types de référencement immobilier

Pour améliorer le positionnement de votre site, vous avez le choix entre deux options. Tout d’abord, vous avez le référencement naturel immobilier où votre site sera positionné selon les « avis » des moteurs de recherche. Vous avez ensuite le référencement payant immobilier où vous devez payer une certaine somme pour apparaître dans la 1re page des recherches effectuées sur Google.

Les points à revoir pour la stratégie de référencement naturel

Le contenu

La stratégie de contenu peut être utilisée pour améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche. Vous devriez alors produire des articles de blogs et des livres blancs, ou diffuser une newsletter. Veillez à partager des informations pertinentes, dans le domaine de l’immobilier, et utilisez des propos accrocheurs et intéressants.

Les mots clés

Pour bien choisir les mots clés à utiliser, vous devriez bien déterminer les demandes de vos clients. Définissez ensuite des mots clés en liaisons avec votre activité. Par ailleurs, ces mots clés doivent être populaires sur internet et correspondre à des recherches précises. Pensez aussi à les placer dans vos pages, de manière stratégique. Si le calibrage est bien respecté, vous serez indexé dans les bases de données de Google et auprès des autres moteurs de recherche.

Les techniques SEO

Vous devez optimiser votre site auprès des moteurs de recherche à l’aide des techniques appelées SEO. Commencez par placer vos pages sur des demandes localisées c’est-à-dire que vous devez mentionner une localité précise, suivant votre activité (exemple : agence immobilière à Boulogne). Vous réduisez ainsi votre concurrence. Mais vous pouvez aussi jouer sur les requêtes en longue traîne. Vous devez simplement vous baser sur les questions des internautes et leurs comportements.

Vous pouvez aussi modifier les aspects plus techniques de votre site. Améliorez vos méta-description et créez un fichier « sitemap ». De cette manière, vous améliorerez la navigation de vos visiteurs. De même, veillez à ce que le « responsive design » soit bien respecté. Et vous devez en faire de même pour le maillage interne et externe.

Les réseaux sociaux

Vous devez également bien gérer le contenu de vos publications. Il en va de même pour toutes vos interactions sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, etc. Pour cela, vous pouvez créer des campagnes optimisées sur les réseaux, tout comme vous pouvez établir un calendrier de médias. Insistez sur le « community management ». Enfin, vous inscrire sur « Google My Business » est aussi un bon moyen pour vous faire connaître. Cela vous aidera à vous référencer sur les demandes géolocalisées.

Le référencement de votre site web par une agence spécialisée

Si vous n’avez pas une bonne connaissance des techniques SEO, il vaut mieux confier le référencement à une agence spécialisée comme LINKEO, à Tours, que vous pouvez solliciter avec de grands avantages car elle dispose d’agents expérimentés capables d’optimiser votre site. Il faut savoir aussi que le tarif varie d’un prestataire à un autre, mais en général vous devez payer environ 300 €/mois.

En bref, le référencement se base sur quelques critères comme les mots clés, le contenu, et certains autres facteurs. Mais vous devez également revoir l’aspect technique de votre site. Enfin, si vous ne disposez pas de compétences en SEO, c’est mieux de faire appel à une agence spécialisée en digital. Elle vous fournira des outils adéquats pour optimiser votre site web.

estimation immobilière

Comment estimer la valeur d’un immeuble ?

Il est important de connaître avec précision la valeur d’un bien immobilier avant d’entamer une transaction. Néanmoins, il faut tenir compte de plusieurs critères, afin d’estimer correctement le bien, ce qui permettra de fixer un prix raisonnable pour vendre la propriété dans les meilleurs délais. À cet effet, voici quelques conseils utiles qui vous aideront à estimer la valeur d’un immeuble.

Une estimation immobilière : son importance

L’estimation est indispensable avant la vente d’un immeuble, car l’opération garantira le retour sur l’investissement. D’ailleurs, un immeuble sur-estimé sera très difficile à vendre et restera longtemps sur le marché. Par contre, une propriété sous-estimée ne générera que des déficits aux vendeurs, et ce, même si elle se vendra comme des petits pains. Ainsi, il est indispensable de bien connaître la valeur d’un bien immobilier avant de le mettre sur le marché, ce qui n’est pas du tout aisé. Effectivement, l’estimation immobilière est une opération très délicate, car plusieurs facteurs peuvent modifier la valeur de la propriété, ce qui implique la réalisation d’une étude préalable. Ainsi, si vous n’avez que peu de notion dans ce secteur d’activité, nous vous recommandons vivement de confier l’estimation de votre bien à un spécialiste en étude immobilière. Un tel prestataire vous aidera par la suite à trouver un acheteur pour le bien en question, et ce, moyennant un pourcentage raisonnable sur le prix de vente.

Les critères à considérer pour estimer un immeuble

L’estimation du prix d’un immeuble est plus compliquée que l’évaluation de la valeur d’un terrain ou d’une maison. Ce grand bâtiment urbain est très convoité dans le secteur de l’immobilier en tant que placement financier. Une estimation correcte de sa valeur marchande est donc de mise, afin de garantir les bénéfices du vendeur et du futur acheteur. Ainsi, les agences immobilières procèdent toujours à une étude minutieuse de l’immeuble concerné, avant de mettre le propriétaire en relation avec les prospects. Si vous ne voulez pas recourir aux services de ce prestataire, voici les critères dont vous devez tenir compte pour connaître la valeur de votre immeuble.

La localité

Il est possible d’estimer la valeur d’un immeuble en se basant sur les données du marché immobilier de votre région. En effet, les prix des bâtiments en vente dans une même localité ne sont pas très différents. Sachez que les infrastructures qui avoisinent votre immeuble influent sur sa valeur marchande, notamment les commerces, les centres de soins et les autres infrastructures publics. De ce fait, un immeuble situé en plein cœur de la ville sera plus convoité qu’un bâtiment en campagne, ce qui impactera sur le prix de vente.

Le type de bâtiment

Le style de l’immeuble est aussi un critère dont il faut tenir compte pour une estimation correcte. D’ailleurs, chaque bâtiment dispose de sa propre architecture, ce qui est un atout. Notons que l’âge de l’immeuble impactera sur sa valeur, car les maisons anciennes ont tendance à perdre de la valeur au fil des années. Toutefois, si l’immeuble est doté d’un style assez spécifique, vous pourrez en tirer un bon prix, à condition de savoir mettre en valeur cette qualité lors de sa mise en vente.

L’espace habitable

Le prix dépend des dimensions des surfaces habitables. En effet, la valeur marchande sera définie par le nombre et les dimensions des chambres qui la composent. Il faut aussi considérer les espaces supplémentaires qui ornent le bâtiment, notamment les terrasses et les vérandas. Par ailleurs, les équipements qui garantissent le confort au sein de l’immeuble sont considérés lors de l’estimation de sa valeur, entre autres le nombre de salles d’eau et la climatisation. Ces installations constituent une plus-value pour votre bien immobilier, alors tenez-en compte.

L’état de l’immeuble

Il faut considérer l’état général du bâtiment, afin d’estimer correctement sa valeur. Un diagnostic immobilier s’impose alors, avant sa mise en vente. Il faudra connaître la performance énergétique via un DPE, pour pouvoir effectuer les rénovations nécessaires, afin d’en tirer le meilleur prix. D’autres diagnostics sont aussi nécessaires pour garantir la sécurité des futurs occupants, notamment le diagnostic termites, le diagnostic à l’amiante, ainsi que l’étude pour le gaz et l’électricité. Ces analyses vous permettront de déterminer les failles qui risquent de dévaloriser l’immeuble.

L’utilisation de l’immeuble

L’utilisation future de l’immeuble impactera grandement sur le prix de vente. En effet, un immeuble résidentiel coûtera largement moins cher qu’un bâtiment à usage commercial ou industriel. D’ailleurs, la valeur de l’immeuble sera plus élevée si l’acheteur compte investir dans l’immobilier locatif. En effet, il faudra estimer le loyer annuel pour calculer le prix de l’immeuble.

Vous connaissez maintenant les différents critères qui vous permettront d’estimer la valeur de votre immeuble. Mais vous pouvez toujours faire évaluer votre bien gratuitement en ligne, pour avoir une estimation plus objective.

Où trouver des salles de formation à louer à Lanester ?

Où trouver des salles de formation à louer à Lanester ?

Trouver une salle de formation à louer à Lanester peut être un défi. Si vous recherchez un espace pour accueillir des sessions de formation et des ateliers, il y a quelques éléments que vous devez garder à l’esprit. Une salle de formation est l’environnement idéal pour les organisations qui reposent sur la collaboration et les réunions en face à face. Cela dit, la plupart des gens ne pensent pas louer un bureau lorsqu’ils veulent organiser des sessions de formation. C’est pourquoi nous avons créé cette liste d’endroits où vous pourrez trouver une salle de formation à louer à Lanester.

Pourquoi louer une salle de formation ?

Les salles de formation sont parfaites pour les activités de consolidation d’équipe, les formations d’entreprise et les ateliers. En effet, elles ont la capacité de créer un sentiment d’intimité et permettre aux participants de communiquer entre eux dans un environnement sûr et confortable. Lorsque vous recherchez une salle de formation à louer, il est important de se focaliser sur la raison de l’utilisation de l’espace. S’agit-il d’un événement ponctuel ou régulier ? Si vous recherchez un espace que vous n’utiliserez que quelques fois par an, il est peut-être préférable de réserver des salles de conférence. Mais si vous avez besoin d’une salle de formation de façon permanente, poursuivez votre lecture.

Trouver une salle de formation sur les réseaux sociaux

Si vous cherchez une salle de formation qui est actuellement disponible, vous pouvez essayer de faire des recherches sur les réseaux sociaux. Ces réseaux sont un excellent moyen de trouver des entreprises locales et d’entrer en contact avec des personnes qui partagent vos intérêts. Mais ils peuvent aussi être une excellente ressource lorsque vous recherchez une salle de formation à louer dans un endroit précis, comme notre cas ici à Lanester. En utilisant les réseaux sociaux, vous pouvez trouver des listes d’entreprises, consulter les avis et les expériences des personnes de la région. Si jamais vous n’arrivez pas à trouver de salles qui vous conviennent à Lanester, vous pouvez en rechercher dans des villes à proximité. Lorsque vous trouverez la salle qui correspond à vos attentes, vous pourrez poser quelques questions au propriétaire pour vous assurer qu’elle répond bien à vos besoins. Vous pouvez également lire les avis d’anciens clients pour avoir une meilleure idée de l’entreprise, de ses services et de la qualité de ses installations.

Trouver une salle de formation à louer dans les annuaires

Vous pouvez également essayer de trouver une salle de formation dans les annuaires. Ces outils peuvent être utiles si vous recherchez une salle dans une région plus spécifique. Ils peuvent également être utiles si vous recherchez un type d’espace spécifique, tel qu’une salle de conférence ou une salle de formation. Vous pouvez généralement trouver la liste des annuaires à la bibliothèque ou sur Internet.

Les avantages de la recherche d’une salle de formation à louer en ligne

Lorsque vous recherchez une salle à louer, vous disposez de quelques avantages que vous n’avez pas lorsque vous effectuez une recherche physique. Vous pouvez regarder les photos des salles sur les sites Web pour vous faire une idée de l’aspect de l’espace et de sa capacité d’accueil. Vous pouvez également consulter les avis sur les sites Web avant de planifier une visite dans une salle de formation à louer. Cela peut vous aider à éviter les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Enfin, vous pouvez rechercher une salle de formation à louer en utilisant des filtres pour réduire les résultats. Par exemple, vous pouvez rechercher une salle de formation à louer à Lanester qui dispose d’un bureau, d’un projecteur et d’une prise de courant. Cela peut vous éviter de perdre votre temps sur une salle qui ne vous convient pas.

Les salles de formation à louer à Lanester

Voici quelques exemples de salles de formation à louer à Lanester et alentour :

– FCL Stade de Lorient

– Le Pôle 3R – Réseau Relais Ressources

– Thalazur Carnac Hôtel Les Salines

– Hôtel du Tumulus à Carnac et bien d’autres encore.

Pour que vous puissiez bien organiser votre formation à Lanester, vous pouvez également contacter O’68 FILÉO Groupe. C’est un expert dans la location d’espaces professionnels.

achat terrain

Dans quel quartier acheter un terrain pour construire une maison à La Réunion ?

Vous avez fait un déménagement récemment dans l’île de La Réunion et vous ne savez pas dans quel quartier trouver un terrain pour bâtir une maison ? Il vous faut un professionnel pour vous aider à tâter le terrain. Vous trouverez dans cet article les noms des quartiers où il est intéressant d’acheter un terrain à La réunion.

Sainte-Suzanne

Un quartier très courtisé, plusieurs agences immobilières se bâtent pour investir dans ce quartier. Un terrain de 216 m² est disponible. En effet, il est situé à 40m d’altitude, proche de l’église Sainte-Vivienne et à 3 minutes de la route nationale. Vous serez rassuré puisque c’est un secteur calme et résidentiel. Si cela vous intéresse, il coûte 89 424 euros.

Saint-paul

Puisque la Réunion est une île, il existe des quartiers qui offrent une belle vue sur la mer comme Saint-Paul. Investir dans ce type de quartier vous permettra d’avoir un lotissement de prestige. Situé aux alentours de l’école maternelle et primaire Marcel LAURET, il y a un terrain de 290 m² si vous songez à construire une maison. Considéré comme un quartier résidentiel, ce sera un bon investissement avec la garantie de la sécurité de vos biens. Avec ces différents avantages, le prix est de 175 000 euros.

Saint-Leu

Avec un terrain de 1289 m², vous avez la possibilité de construire une grande villa. La particularité de ce terrain est qu’il vous permet de construire une villa de type F3 ou un appartement F2 indépendant. Avec une telle superficie, vous pouvez l’exploiter et construire une maison de 82 m² ou de 45 m². Avec une telle superficie, le terrain coûte 423 000 euros.

Les points importants à définir avant d’acheter un terrain pour construire une maison

Définir ses besoins et ses envies

Comme dans tout projet de construction, définir ses besoins est la première étape. Pour cela, vous aurez besoin de faire une check-list des points suivants :

  • Le nombre de personnes habitant dans la future maison ;
  • Une maison plain-pied ou une maison à étage ;
  • Nombre de chambres ;
  • Style de maison : traditionnelle, passive, case container, etc.

Le quartier où se situe le terrain

La localisation du terrain dépend de vos besoins. En effet, vous pouvez choisir le quartier par rapport à votre lieu de travail ou à proximité d’une école pour vos enfants. Inutile d’investir dans un terrain où vous allez faire des heures de route avant d’arriver à destination. Pour vous aider sur ce point, choisissez un terrain qui est proche des axes routes principaux.

Le prix du terrain

Nous avons vu plus haut les quartiers intéressants pour construire une maison. De ce fait, ces prix reflètent la qualité du terrain et la renommée du quartier choisi.

Les particularités du terrain

D’abord, il faut vérifier la nature du sol, mais également le sous-sol. Les caractéristiques du sol impactent grandement le coût de la construction. En effet, plus il est stable, plus il nécessite moins de travaux. Pour vous aider sur ce point-là, renseignez-vous auprès de votre mairie, puisqu’il doit avoir les informations concernant la nature des sols dans votre commune. Sinon, faites appel à un géologue pour avoir des informations supplémentaires. Ensuite, il faut vérifier la viabilisation du terrain. Il comprend les arrivées d’eau, le réseau téléphone, l’évacuation des eaux usées. Si le terrain ne permet pas d’avoir ces différents points, des frais supplémentaires sont nécessaires.

Un élément important, c’est l’obtention d’un certificat d’urbanisme à la mairie, pour savoir si le terrain est en état de constructibilité. Cela permet également de connaître s’il est localisé dans une zone à risque ou protégé.

Pour vous aider dans votre projet de construction, on vous conseille de faire appel à un professionnel comme Maison passion.

local commercial

4 points à connaître avant d’acheter un immeuble commercial

Bon nombre d’entrepreneurs préfèrent acheter un immeuble à usage commercial au lieu d’en louer. Les raisons de ce choix sont nombreuses entre autres : l’envie d’acquérir un local situé dans un lieu d’implantation intéressant, l’enrichissement du patrimoine personnel ou encore l’accroissement de la valeur de la propriété. Pourtant, ce genre d’investissement n’est pas à prendre à la légère. Il faut impérativement prendre beaucoup de précautions si l’on veut éviter les ennuis. Afin de vous aider dans votre acquisition immobilière commerciale, nous avons réuni 4 points pertinents que vous devez étudier. Bonne lecture !

L’emplacement de l’immeuble

Le premier critère à prendre en compte lorsqu’on envisage d’acheter un immeuble est son lieu d’implantation. C’est un point très important qu’importe le type d’activité commerciale à entreprendre. Un bon emplacement engendre une meilleure visibilité permettant de faire augmenter rapidement votre chiffre d’affaires. Cela est d’autant plus vrai lorsque l’immeuble constitue votre tout premier local commercial. Ainsi, vous n’aurez aucune difficulté à démarrer votre activité et à attirer des clients. Si possible, il est fortement conseillé d’investir dans un immeuble situé dans une zone commerciale ou au bord d’une rue où il y a une forte affluence. Aussi, la présence d’un parking est un autre point considérable qui permet d’accroître l’attrait de votre commerce.

Par ailleurs, sachez que chaque marché local est frappé de ses propres taxes. Il est plus judicieux d’opter pour un immeuble avec lequel vous ne serez pas assujetti au paiement d’une taxe foncière exorbitante.

L’accessibilité de l’immeuble

Savoir choisir un immeuble bien placé ne suffit pas. Il faut également tenir compte de son accessibilité, en d’autres termes, les voies d’accès. En effet, le local que vous prévoyez d’acheter doit être situé aussi proche que possible des grands axes de communication. Cela va permettre à vos clients potentiels de rejoindre en toute facilité votre boutique. Mais l’accessibilité ne concerne pas uniquement l’extérieur. Celle-ci comprend aussi les moyens permettant de rendre l’immeuble plus ergonomique. On citera par exemple la présence d’ascenseurs, d’escaliers roulants, d’accès PMR, d’un espace dédié qui peut répondre aux besoins ponctuels des clients…

La situation juridique de l’immeuble

L’achat d’un immeuble implique une vigilance accrue. En effet, il faut s’assurer du régime juridique du bien en question. Le changement de destination d’une partie d’un immeuble en copropriété par exemple, exige l’autorisation de l’assemblée générale des copropriétaires. C’est ainsi, qu’un projet de commerce qui ne respecte pas les conditions établies dans le règlement de copropriété peut parfaitement être refusé. Ces conditions peuvent porter sur l’absence de nuisances sonores, d’odeur, de dangers pour l’environnement, etc.

Faites-vous assister par un professionnel du droit tel qu’un avocat spécialisé en immobilier commercial afin de bénéficier de conseils avisés et ainsi mener à bien votre projet.

Le financement de l’achat de votre immeuble

Obtenir des moyens de financement pour l’achat d’un bien immobilier commercial n’est pas chose aisée. Les organismes bancaires voudront des états financiers de qualité et rechercheront des preuves qui justifieront que les bénéfices réalisés resteront bel et bien dans l’entreprise. Il faut alors réunir ces critères pour pouvoir obtenir le prêt immobilier souhaité.

Avant de conclure avec une banque, assurez-vous que toutes ses conditions soient favorables à votre projet d’achat : le taux d’intérêt, le type de crédit proposé avec son montant et sa durée, les assurances obligatoires et leur montant, les échéances de remboursement, les frais de dossier, etc. Le mieux est de comparer et d’étudier plusieurs propositions d’organismes bancaires différents afin de déterminer le financement qui pourrait convenir à vos besoins. Aussi, évitez de présenter des prévisions trop optimistes qui peuvent vous poser des éventuels problèmes de remboursement ultérieurs. En effet, les prêteurs pourraient être tentés d’appliquer une augmentation des coûts divers. Sans nul doute, toutes ces procédures financières peuvent s’avérer difficiles, raison pour laquelle il vaut mieux faire appel à un expert-comptable. Celui-ci est en mesure de vous aider à établir concrètement votre budget et à déterminer le type de transaction immobilière que vous devez effectuer.

investissement immeuble de rapport

Guide pratique pour investir dans un immeuble de rapport

Les connaisseurs le savent très bien : le placement immobilier est un investissement qui rapporte beaucoup. Comparée à l’achat d’immeubles séparés, l’acquisition d’immeuble de rapport comporte de nombreux atouts. Toutefois, il ne faut pas se précipiter dans de tel placement sans avoir bien étudié tous les points cruciaux autour du sujet. Ainsi, nous avons élaboré ce guide pour vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’un immeuble de rapport ?

Le terme « immeuble de rapport » est apparu au XVIIIème siècle. À cette époque, il désignait les bâtiments érigés à Paris en vue d’une location pour « rapporter » de l’argent de façon régulière à leur propriétaire. Plusieurs logements de structures identiques composent ce type d’immeuble.

Cette appellation est restée utilisée jusqu’à nos jours pour identifier l’acquisition d’un ensemble de lots que comporte un même bien immobilier par un seul propriétaire (personne physique ou morale). Ce dernier loue chacun des lots afin de générer des loyers récurrents. Ainsi, l’immeuble de rapport est bien différent de l’immeuble en copropriété, ce dernier étant détenu par plusieurs propriétaires qui se partagent les lots.

D’autres termes moins courants comme « hôtel de rapport », « maison de rapport » ou « immeuble à loyer » servent également à désigner l’immeuble de rapport.

Quels points considérer avant l’achat d’un immeuble de rapport ?

  • L’expérience en matière de placement immobilier

Bien que les offres en matière de placement immobilier soient alléchantes, il faut éviter de vous lancer dans l’acquisition d’un immeuble de rapport si vous ne disposez pas assez d’expériences. En tant que futur propriétaire bailleur, il faut suivre au préalable des formations théoriques notamment sur la fiscalité, la gestion administrative (déclaration d’impôts, gestion des locataires, etc.). Néanmoins, cela ne suffit pas. Vous devrez compléter vos acquis par des expériences sur terrain afin de mieux comprendre le fonctionnement de cet investissement. Pour cela, il est fortement recommandé de miser d’abord sur un petit logement comme l’achat et la mise en location d’un studio par exemple. C’est une sorte d’avant-goût de votre futur projet de grande envergure qui va vous permettre d’acquérir davantage d’expériences.

  • Le choix de l’immeuble

La concurrence est rude lorsqu’on parle de marché immobilier. Depuis plusieurs années, il est devenu difficile de dénicher les perles rares. En effet, particuliers, collectivités, professionnels et SPCI sont tous dans la course. Afin de réussir à obtenir une affaire en or, il faut savoir utiliser tous les moyens : consultation des petites annonces (journaux, réseaux sociaux, site web…), recours à une agence immobilière, exploitation de réseaux personnels…

  • Le rapport qualité-prix

Il est bien évident de vouloir acheter un immeuble de rapport rentable, c’est-à-dire celui qui peut tenir concurrence en offrant plus d’avantages, mais au même prix. Les locataires potentiels sont toujours attirés par un logement rénové, bien équipé et qui peut répondre à leurs exigences. Il est alors important d’étudier les besoins sur le marché local afin de trouver rapidement des locataires. Ceux qui souhaitent vivre dans les grandes villes par exemple vont privilégier l’achat d’un appartement de type T1, T2 ou d’un loft situé dans une résidence sécurisée et doté d’une place de parking. En revanche, les locataires qui préfèrent s’éloigner des grandes villes vont plutôt se tourner vers une surface plus spacieuse telle qu’un T4 ou une maison de ville.

  • l’emplacement de l’immeuble

En fonction du type de locataires que vous souhaitez attirer, vous allez choisir la localisation de votre futur immeuble de rapport. Si vous ciblez des familles et des jeunes actifs, il est intéressant de proposer des appartements situés tout proche du centre-ville. Il faut également considérer un emplacement à proximité des écoles, des centres universitaires, des espaces verts, des commerces ou encore des pôles d’emploi dynamiques.

Avantages de l’investissement dans un immeuble de rapport

L’achat d’un immeuble de rapport est plus avantageux comparé à celui d’un autre type d’immeuble pour plusieurs raisons :

  • prix d’acquisition et des coûts de fonctionnement relativement faibles ;
  • meilleure rentabilité locative globale ;
  • gestion plus simplifiée ;
  • répartition des risques sur plusieurs lots et locataires ;
  • possibilité de louer petit à petit les lots à un prix intéressant.
business plan immobilier

Comment rédiger un business plan immobilier ?

Se lancer dans un projet immobilier semble facile à la première réflexion. Pourtant, la réalité est que tous les moindres détails doivent-être bien étudiés pour éviter des désagréments. Il est évident que même avec une grande anticipation, des imprévus peuvent se produire. Néanmoins, ces derniers peuvent-être anticipés dans l’élaboration d’un business plan. Comme solution, nous vous présentons dans cet article les techniques infaillibles pour rédiger ce dernier efficacement.

Définition du business plan immobilier

Le business plan immobilier est un document obligatoire à rédiger lors de la création d’une société ou d’un investissement immobilier. Il vise à décrire votre projet de façon claire et détaillé à travers un plan d’action dans tous les sens du terme, soit technique soit financier. Il va prouver votre maturité professionnelle et l’innovation de vos idées. Et parallèlement à cela, il permet de convaincre les banquiers et les investisseurs à soutenir votre offre.

Utilités

Le business plan est :

  • Un outil de communication et de gestion ;
  • Un moyen efficace d’attirer les investisseurs ;
  • Un moyen de convaincre les banquiers.

Sachant qu’un projet immobilier vise à réaliser des profits, il est important de bien rédiger le business plan pour garantir sa cohérence. Il sert de référence et de guide pour concrétiser le projet à bon escient. En effet, parmi les activités rentables se trouve l’investissement locatif.

Les composantes

Un business plan immobilier est divisé en deux parties dont :

  • Une partie rédactionnelle qualifiée de qualitative présentée sous forme de fichier Word ;
  • Une partie financière contenant les preuves de rentabilité du projet sous forme de fichier Excel.

Le contenu

Établir un business plan immobilier doit-être fait de manière réfléchie et minutieuse. Il doit contenir toutes les informations qui aideront les actionnaires à comprendre l’importance du projet. Pour cela, l’authenticité est de mise.

En principe, la rédaction d’un business plan est libre. Cependant, il doit-être composé d’éléments essentiels de base dont :

  • Un résumé du projet;
  • Une descriptif de votre situation : âge, santé, situation professionnelle ;…
  • Une présentation de votre situation patrimoniale : bien immobilier, épargne, investissements,…
  • Un descriptif du bien : localisation et travaux déjà faits ;
  • Un détail du plan financier : montant de l’emprunt bancaire, durée du prêt, apport personnel, …
  • Une présentation du modèle économique : achat, travaux à exécuter, frais de notaire, autres dépenses ;
  • Les éventuels risques à prévoir et les solutions proposées.

Les étapes de réalisation

Les étapes à faire pour émettre un business plan immobilier sont les suivantes :

1- L’identification

Elle permet de vous identifier comme étant un agent immobilier. Si vous êtes déjà membre d’une équipe, il faudra définir le rôle de chacun pour atteindre des objectifs précis.

2- L’analyse du marché

Cette étape consiste à déterminer les aléas du marché immobilier et les statistiques relatives à l’immobilier. Les informations de l’étude concernent les points suivants :

  • Le taux de croissance du marché ;
  • Le potentiel de l’emplacement ;
  • Le nombre de concurrents dans la zone d’implantation ;
  • Le comportement de la cible.

3- L’analyse de concurrence locale

Elle vise à identifier et évaluer l’importance des concurrents.

4- La détermination des offres de services

Pour cette étape, vous présentez votre agence immobilière.

Elle englobe les éléments suivants :

  • L’origine du projet ;
  • La personnalité du porteur de projet : personne physique ou morale, structure juridique, expériences professionnelles ;
  • Les services proposés pour la clientèle ;
  • Le périmètre d’action : d’envergure locale ou nationale ;
  • Les clients cibles.

5– L’analyse SWOT

L’analyse SWOT connue sous les termes Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces en langue française consiste à émettre le plan d’affaires selon votre étude sur le marché. Comme son nom l’indique, elle vous permet de déterminer vos atouts et vos faiblesses par rapport à votre projet immobilier.

6– L’établissement des objectifs financiers

Cette étape permet de poser vos objectifs en terme financier et les perspectives d’évolution selon vos besoins et vos attentes.

Et parallèlement à cela, vous énoncez les outils nécessaires et adéquats pour atteindre vos objectifs.

Il permet de déterminer vos dépenses en terme d’exploitation, il s’agit donc du budget prévisionnel.

7- L’élaboration d’un plan final

Ce plan vous aide à conserver votre plan initial et les suggestions de changement en vue d’évaluer une stratégie conformément à vos objectifs. Il s’agit alors du plan d’action de la réalisation de votre projet.

trouver-un-appartement-a-Paris

4 techniques pour trouver rapidement un appartement pas cher à Paris

Vous êtes à la quête de votre premier appartement à Paris ? Deux solutions se présentent à vous : louer ou acheter. Il est avant tout nécessaire de connaître les prix immobiliers proposés dans chaque arrondissement. Les moins chers se trouvent généralement dans les 18e, 19e et 20e arrondissements. Retrouvez dans cet article, 4 moyens efficaces pour trouver rapidement un appartement.

Avoir recours à un courtier immobilier

Il est nécessaire de passer par un courtier immobilier pour trouver de bonnes conditions de financement pour votre projet d’acquisition d’appartement, notamment si le budget prévu est assez restreint. En effet, il est en mesure d’obtenir le meilleur taux de prêt immobilier grâce à son vaste réseau de partenaires.

Un courtier immobilier est également l’intermédiaire entre l’emprunteur à la recherche d’un crédit immobilier et un établissement financier. Pour exercer son métier, il doit être enregistré au fichier de l’Orias et détenteur du statut IOBSP ou Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement. Avant de l’engager, vous devez d’abord signer un mandat de recherche de prêt immobilier. Ce document doit énoncer les missions du courtier, sa relation avec l’établissement financier partenaire et sa rémunération. Il stipule l’obligation du courtier de négocier la durée, le montant des mensualités et de l’assurance du prêt. Il fera son possible pour vous présenter l’offre de crédit qui correspond le plus à votre projet.

Faire appel à un chasseur d’appartement

Comme son nom l’indique, un chasseur d’appartement comme l’agence HOME ET APPARTEMENT à Paris s’occupe de rechercher activement votre bien immobilier et vous représente également dans toutes les démarches : prospection, visite, sélection, négociation de prix, obtention du contrat authentique ou de l’acte définitif d’achat. Il est aussi l’intermédiaire dans toutes les transactions immobilières.

Pour exercer, un chasseur d’appartement doit être titulaire d’un mandat de recherche de bien immobilier. Ce document est d’ailleurs une obligation légale liant le mandant (l’acheteur) à son mandataire (le chasseur immobilier). Il comporte toutes les informations importantes en rapport avec la mission du chasseur : salaire ou montant des honoraires, objet, durée, rapports, reportages photos et autres. En fonction de la durée du mandat, vous devez vous engager à ne pas acheter un autre bien immobilier en dehors de l’intervention du chasseur sollicité. En général, son montant honoraire se situe entre 2 et 2,5 % du prix de vente.

Se rapprocher d’un agent immobilier

Un agent immobilier doit être détenteur d’une carte T ou CPI délivrée par la préfecture. Il s’agit notamment d’une personne mandatée par un vendeur dans le but de trouver un acquéreur à son bien immobilier. Il se charge de mettre en relation l’acheteur et le vendeur. Il peut également faciliter les échanges avec l’avocat et le notaire pour accélérer les démarches administratives. Vu que son métier est régi par la loi Hoguet, il lui est possible de rédiger le compromis de vente et d’encadrer sa signature. C’est lui aussi qui vérifie les irrégularités se portant sur le bien concerné.

En prenant en compte vos attentes et votre budget, l’agent immobilier peut vous conseiller sur le choix à faire et vous proposer les offres les plus intéressantes. Sa commission oscille entre 7 et 30 % des frais d’honoraire touchés par l’agence qui l’engage. En général, celle-ci est fixée à 5 % du prix de vente.

Utiliser Internet

Internet est devenu un outil indispensable pour la recherche de biens immobiliers. Il est accessible à tout le monde et à tout moment. De même, les agences immobilières se penchent sur cette solution pour se rapprocher un peu plus de leurs clients. Elles créent des sites web, des pages sur les réseaux sociaux, etc. Ainsi, il suffit de se rendre sur ces derniers, de contacter directement l’entreprise, de prendre un rendez-vous, de passer à la visite de l’appartement et de conclure l’achat.

Conseil : Pour financer votre projet, pensez au prêt à taux zéro ou PTZ.

Location meublée : quelle procédure suivre pour mettre fin au contrat ?

Utilisé pour la location d’un logement équipé, le contrat de bail meublé présente plusieurs avantages. Mais quand vient le moment de la résiliation, il est important de bien s’informer sur les modalités de la fin du contrat. En effet, certaines formalités sont nécessaires, sous peine de nullité. Focus sur les différentes étapes pour mettre fin à un contrat de location meublée.

Lire la suite
Courtier immobilier

Courtier immobilier : ses points forts en termes de métier



Le marché de l’immobilier est très vaste en termes de choix. Beaucoup choisissent de recourir à un courtier immobilier, car cela sous-entend de nombreux avantages.

Nous développerons dans ce présent article les principaux atouts d’avoir un courtier pour nos mouvements et transactions immobiliers.

Services

De nombreux professionnels dispensent actuellement des services relatifs au courtage immobilier. Parmi eux se trouve Eric Jean, un courtier localisé à Noisy-Le-Grand.

C’est quoi exactement un courtier immobilier ?

Un courtier immobilier est un intermédiaire professionnel entre les acheteurs et les vendeurs sur le marché immobilier. Sa prestation s’étend alors entre le client, la banque et le vendeur.

Il peut travailler soit pour des particuliers soit pour une entreprise. Ses services peuvent s’orienter pour l’acheteur ou pour le vendeur. De ce fait, son rôle varie en fonction de son client.

Pour le compte d’un vendeur, il valorise le bien à vendre ou à louer. Par contre, s’il agit pour l’acheteur, il propose et prospecte les meilleurs choix selon le porte-feuille de celui-ci.

Ses fonctions principales

Le courtier a pour rôles de :

  • Guider le client dans le processus d’achat ou de vente d’un bien immobilier

  • Rédiger les paperasses relatives à des offres ou des demandes du client

  • Fournir toutes les informations relatives à l’offre et garantir de leurs intégrités

  • Négocier les taux de prêt à la banque

Ses qualités

Pour être un bon courtier immobilier, il faut un minimum de qualités à savoir :

  • Excellent négociateur

  • Entrepreneur et persuasif de nature

  • Avoir de fortes connaissances en marché immobilier en tout genre, et même en matière de juridique

  • Intègre dans la profession que ce soit du point de vue légale ou technique

  • Transparent

  • Sociable

  • Patient et proactif à la fois

  • Loyal et attentionné

  • Méthodique et autonome

Rémunération

Avoir le courtage comme métier est très avantageux.

En effet, devenir courtier ne requiert pas seulement des qualités personnelles et professionnelles flagrantes. Pour en être un bon, il faut suivre des formations au niveau des Écoles Supérieures d’Assurances.

Pour les jeunes diplômés, le salaire est estimé entre 32 000 et 38 000 euros par an.

Cependant, ce salaire varie considérablement en fonction des expériences et des compétences spécifiques du courtier. Il se situe alors de 3 400 à 10 000 euros par mois.

Avantages de contacter un courtier

Faire appel à un courtier immobilier n’est pas du tout obligatoire. Cependant, l’avoir pour négocier de l’achat ou de la vente de nos biens immobiliers est très avantageux.

1- Le gain de temps

En effet, passer par un courtier nous facilite la tâche surtout pour les déplacements auprès des sociétés bancaires.

De plus, il nous permet de faciliter toutes les démarches administratives en l’effectuant de manière rapide et efficace.

2- Le gain financier

Le courtier de par sa qualité négociatrice nous garantit d’obtenir les meilleurs taux auprès des banques. Il est estimé entre 0,20 à 0,50 %.

Pour l’assurance crédit, le courtier pourra vous conseiller sur le bon choix pour effectuer l’emprunt du crédit immobilier.

3- L’objectivité assurée

Engager un courtier ne favorisera pas une entité bancaire par rapport à une autre pour ses intérêts personnels, mais visera toujours l’excellent choix pour une rentabilité pour son client.

4- Le professionnalisme

De par ses nombreuses expériences et ses connaissances juridiques, le courtier a le pouvoir de pratiquer une expertise de votre dossier selon la situation. Cette dernière peut aller du plus simple au plus compliqué et c’est là qu’intervient le courtier pour faciliter la négociation immobilière. Il pourra en effet modifier cette dernière selon les attentes du client par adaptation, par modulation ou par personnalisation.

Recommandation

Pour obtenir un marché immobilier rentable et facilité, il est judicieux de faire appel à des professionnels en courtage immobilier pour faire les bons choix.